Quatrième de couverture :
    
   Salut les filles...
c'est encore moi ! Vous avez vraiment cru que vous seriez débarrassées de moi aussi facilement ? Eh bien détrompez-vous, enterrement ou pas, je n'en ai pas encore fini avec vous. Je commence même à prendre goût à ce petit jeu... Il faut dire que vous me facilitez la vie. Dis donc Spencer, c'est pas joli-joli de piquer le petit ami de ta sœur ! Pas plus que de sortir avec son prof d'anglais, hein Aria ? Remarque, y'a pire quand on est une fille de bonne famille comme Emily : par exemple faire les yeux doux à sa jolie voisine.
Et toi, pauvre Hanna, tu crois que tu peux cacher ta fixette sur ton passé de boulimique ? Et puis surtout, il y a toujours la grande Affaire, la seule, l'unique, j'ai nommé l'Affaire Jenna... Oh, vous devenez toutes blanches ! Sans blagues... Vous ne pensiez pas quand même que j'allais oublier ? Ce serait mal me connaître... 

                             Mon avis : 

Après un premier tome ou l'entrée en scène à été difficile pour moi et qui pourtant a fini par me laisser conquise, je ne m'attendais pas à autant. Quel plaisir de retrouver nos quatre jeunes acolytes et le style d'ecriture de Sara Shepard, sont côté girly thriller à croquer à pleine dents, le rythme quel crée aux travers de ces divers points de vues. Un régal. Les secrets sont toujours bien présents, le fin mot de l'histoire reste encore un mystère, la fameuse "A." est toujours là elle aussi. Nos jeunes ados dans lesquelles on peut se reconnaitre par certains côtés, au travers de certains problèmes tout à fait probables, leurs petits secrets, leurs amitiée perdues l'arriver de ce(tte) ? inconnu(e) ? les meurtres et les disparitions. Ce côté thriller que nous propose Sara Shepard au travers de leur passé est un régal. Comment ne pas craquer ? 
                       Un  très très bon mélange ! 

Chick-lit ? Jeunesse ? Thriller ? le tout dans une saga, ça marche. 
J'ai beaucoup aimé encore une fois l'écriture de l'auteur, un écriture pas vraiment complexe mais entrainante, un coté mystérieux conservée, un côté léger et pourtant on est stressée avec les personnages, heureux avec eux, anxieux, touché comme elles peuvent l'être ou non. 
Mais quel est donc le fin mot de l'histoire ? on ne peut que dévorer encore et encore plus de pages. Et quand ce n'est pas le stress de l'intrigue, c'est le côté chick-lit qui prends le dessus, le côté gossip-potin. On a toujours quelque chose à découvrir, avec qui Aria va t'elle passer la soirée ? qui Emilie va-t'elle embrasser ?
Encore ! Encore ! 

Le final toujours aussi surprenant. Et quel plaisir de lire ce bouquin quand on ne connait pas du tout le fin mot de l'histoire et l'intrigue du moment ( malheureusement je connaissais un peu ce qui allait se produire dans le premier tome ce qui ne m'a pas déplus pour autant ). 
Encore une fois que c'est agréable de découvrir au fur et à mesure de l'intrigue ces personnages si différents aux caractères que tout oppose, aux personnalités qui les ont d'ailleurs séparées tant elles étaient différentes, sans parler de la peur qui les tendaient ( mais je ne dirais pas pourquoi ^^' ). Et pourtant malgré tout elle reste liée, mais alors pourquoi ?  
Encore une fois j'ai beaucoup appréciée ! 
              On ne peut que pousser l'aventure plus loin, non ? Et qui est 
                                   cette/ce fameux(se) "A."?

On l'aura donc compris me voilà face à un gros coup de coeur ! Et avec l'espoir qu'il s'agisse d'une série coup de coeur ( on croise les doigts )  

                                               Ma note : 
                                                   20/20

 
 
Photo
                                Quatrième de couverture :


Quand elle se réveille dans le cimetière où repose son père depuis des années, Nora est perdue. Que fait-elle ici en pleine nuit ? Et qui est cet étrange personnage vêtu de noir dont l’image la poursuit ? Sous le choc, la jeune fille va comprendre qu’elle a disparu depuis plusieurs mois et qu’elle ne garde aucun souvenir de cette période. Alors qu’elle tente de reprendre une vie normale, Nora est hantée par des visions surréalistes des habitants de son passé dont elle avait oublié l’existence. Parmi eux, l’énigmatique Jev, qui semble en savoir beaucoup plus sur son compte qu’il ne veut bien l’admettre. En allant à la recherche de son histoire, Nora ignore qu’elle s’engage dans un conflit séculaire dont il lui sera difficile de sortir indemne.


                                        Mon avis : 

         Dans ce troisième tome j'ai malheureusement retrouvé une Nora indécise un peu nunuche et pourtant attachante. Patch quand à lui reste mon Patch de rêve. Disons que pour les personnages je ne saurais que dire d'autre, je les aient trouvé comme je les avait quitté malgré le virement brutal de l'intrigue. J'ai beaucoup aimé le fait que Nora oublie tout des 6 derniers mois. Je trouve ce point très intéressant dans l'histoire, il nous permet de prendre un tout autre chemin. De voir un Patch encore plus mystérieux et protecteur, aspect qui m'a conquise, une Nora un peu plus nunuche que dans le tome deux et pourtant malgré ce qui lui arrive elle réussit une fois encore à faire preuve de maturité face à la situation, point positif donc. 
          Autre point positif dans cette intrigue : vraiment l'histoire roule, tout coïncide encore une fois pour mon plus grand bonheur, c'est pourtant toujours avec un peu de scepticisme que je commence les aventures de Nora suite à mon premier coup de coeur, mais ici aucune raison encore une fois de m'inquiéter. Moi qui cherche pourtant toujours la petite bête ce n'est pas Becca Fitzpatrick qui va me laisser le plaisir de constater ses faux pas, pour mon plus grand bonheur. Attention je ne dis pas qu'en général je trouve toujours un truc qui cloche ! disons que quand il y en a un ça m'agace au plus haut point et j'ai l'impression de ne voir plus que ça... qui a dit chiante ? 
         Bref tout ça pour dire qu'une fois encore Becca Fitzpatrick s'en sort à merveille, et pourtant j'ai cherché la       petite bête je l'avoue. 
                                            Une bonne suite pour cette saga, à quand la suite ?

                                                                         Ma note : 
                                                                           12/20

 
 
Quatrième de couverture : 

Alice Grangé, trente ans, n'a conservé que peu de souvenirs de sa mère, Blandine, qui a disparu quand elle avait cinq ans. Quand son père, avant de mourir, lui apprend qu'elle a aimé un autre homme, Alice se met à la recherche de cet amant. Elle le retrouve et découvre chez lui deux tableaux peints par sa mère. Sur ce portrait des amants, apparaît une femme lui ressemblant, et un paysage de mer. Alice cessera-t-elle enfin de rêver l'amour pour le vivre? Un roman doux comme une sonate.

Mon avis : 

Ce petit roman à été une très belle découverte ! Un roman plein d'émotions ! 
Le personnage principal d'Alice, est un personnage simple tout en étant complexe, on ressent son mal-être vis à vis de l'événement qui l'a fortement marqué durant son enfance, la mort de sa mère qui à l'époque ne lui à pas été clairement expliqué. Ce personnage à l'esprit très vif et ouvert m'a permis de me mettre à sa place très facilement, j'ai eu de la peine pour cette petite fille qui a attendus ça mère durant des jours sans comprendre que celle-ci était décédée. Sans parler de sa relation compliquée avec son père, une relation timide, distante et plutôt tendu qui pourtant derrière cette barrière qui au fil des ans à été instauré reste gorgé d'amour. J'ai ressenti ce refus des événements des deux côtés, je me suis représenté tout à fait l'ambiance qui pouvait régner depuis des années entre ces deux personnages. J'ai perçu l'amour qui les unissaient ainsi que la peine qui les séparaient paradoxalement. J'ai beaucoup aimé les questions que pouvait se poser Alice même si au bout d'un moment les questions deviennent souvent répétitives et peuvent être agaçantes elle correspondaient plutôt bien à l'état d'esprit général de l'oeuvre.
Je pense avoir bien compris les souffrances d'Alice ses doutes et son désir incommensurable de connaitre sa mère, de se rappeler d'elle. On comprend au fil des pages qu'Alice ne garde que de très rares souvenirs d'elle, souvenirs vagues, flou qu'elle ne peux même plus dissocier de la fiction.  
L'intrigue quant à elle n'est pas une intrigue très mouvante si je puis dire, mais l'émotion qu'on y retrouve donne un certain rythme à l'histoire,avec l'arriver notamment de l'amant de sa mère dans l'histoire qui va chambouler sa vie de manière presque radicale. 
Une très belle ouverture finale ou l'ont peut supposer qu'Alice reprendra sa vie, qu'elle vivra enfin en cessant d'être hanté par le fantôme de cette femme qui l'a mise au monde mais qui n'a pas réellement eu le temps de la voir vivre. J'ai beaucoup aimé le parallélisme fait par l'auteur avec le morceau rêve d'amour de Liszt qui colle tout à fait avec l'oeuvre selon moi, mais qui en plus m'a permis de bien comprendre l'étendus du refus de son père au souvenir de sa mère. 
Une très belle oeuvre ! Une écriture fluide et travaillé, magnifique et sereine. Un court roman que je recommande à tous les émotifs qui cherche à se poser les bonnes questions au travers d'une autre histoire que la leur. 

Ma note : 
15/20  

 
    Suivez-moi sur Hellocoton
    Retrouvez Bulledop sur Hellocoton

    Présentation

    Un blog sans prise de tête, une sorte de four-tout ou littérature et trucmush débiles ou non du quotidien se croise et se décroise.

    Lecture du moment 

    Photo

    C'est lundi que lisez vous ?

    Les blogs que j'aime lire.

    Categories

    All
    C'est Lundi Que Lisez Vous ?
    Chick Lit
    Classique
    Contemporain
    Coup De Coeur
    Fantasy
    In My Mail Box
    Jeunesse
    Littérature
    Littérature Française
    Manga
    Roman
    Tag

    Archives

    Octobre 2012
    Août 2012
    Juillet 2012
    Juin 2012
    Mai 2012